Marchés publics de la ville de Lyon

Imperméable aux critiques de CANOL, la ville de Lyon lance un appel d’offres pour passer 3 accords cadres sans montant maximum (fourniture de luminaires).

En pondérant le prix à 40 %, et compte tenu de sa formule de notation, elle peut attribuer le marché sans limite de prix, les autres critères étant soit subjectifs, soit d’appréciation arbitraire.

Parmi ces critères, se trouve le délai de livraison, dont on ne sait pas comment il est noté. Ce qu’on sait, c’est que ce seul critère permet de commander les mêmes luminaires 25 % plus cher, alors que l’acheteur aurait dû fixer ce délai.

On comprend pourquoi la ville de Lyon achète 30 % plus cher que dans le privé : ce n’est pas parce qu’elle choisit toujours ce qu’il y a de mieux.


Avec ces caractéristiques de consultation, on ne peut s’empêcher de soupçonner du favoritisme.

 

Articles en rapport

Faire un commentaire