Dépenses électorales d’Emmanuel Macron prise en charge par la Métropole

Dépenses électorales d’Emmanuel Macron prise en charge par la Métropole

Les élus « Les Républicains et Apparentés » de la Métropole de Lyon ont transmis à la présidente de la Chambre Régionale des Comptes Auvergne Rhône-Alpes un certain nombre de courriers qu’ils ont adressés au maire de Lyon, au président de la Métropole de Lyon, au président de la CNCCFP (Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques). Par ce courrier, ils dénoncent la prise en charge par la Métropole de Lyon de dépenses électorales du candidat Emmanuel Macron dans le cadre de l’élection à la présidence de la République.

Ils reprochent que le jeudi 2 juin 2016, une réception ait été organisée à l’Hôtel de Ville pour la venue du candidat à la présidence de la République et non en tant que ministre. Il y aurait eu environ mille invités. Les petits fours venaient du traiteur lyonnais Pignol, 13 500 €, la sono et l’éclairage, pour un peu plus de 4 100 €, facturés par GL Events, Nathalie Perrin-Gilbert, maire (divers gauche) du 1er arrondissement, non invitée, partage le même point de vue :  » Emmanuel Macron était dans une opération séduction du monde économique et des réseaux qui comptent à Lyon. « 

Egalement l’utilisation de personnels de la Métropole de Lyon ainsi que l’utilisation des locaux de la Métropole situés à Paris à l’usage du candidat Macron.

Ces élus estiment qu’ils n’ont pas reçu de réponses précises à leurs questions.

 

Articles en rapport

Faire un commentaire