Le fourre-tout des écritures comptables

Nous avons analysé les écritures comptables 2018 imputées aux budgets de l’eau et de l’assainissement. Nous y avons trouvé, entre autres :

  • Des frais de déplacement pour 1 497 576 € ;
  • Des frais de traiteur pour 782 043 € ;
  • Subvention à la « féd » Pêche pisciculture de 660 078 €.

Nous avons interrogé la Métropole sur la pertinence de ces dépenses. Il nous a été répondu qu’elles ne correspondaient pas à la réalité, sans autres éléments permettant de le vérifier.

Comme pour la collecte et le traitement des ordures ménagères des dépenses, des imputations diverses y étaient affectées, nous craignons qu’il se passe la même chose pour l’eau, ce qui permettrait d’en majorer encore plus le prix.

Nous avons donc directement interrogé le Comptable Public pour connaître l’explication et vous tiendrons au courant de sa réponse.

 

Articles en rapport

En toute discrétion, associations d’insertion mises en liquidation judiciaire

Nous avons appris que le Tribunal de Grande Instance a prononcé courant 2019 la liquidation de 2 associations exerçant une activité d’insertion sociale et subventionnées par la Métropole de Lyon, à savoir : Uni Est domicilié à Saint-Fons et Rhône Insertion Environnement, situé à Dardilly. Comme nous l’avons déjà constaté, la...

Read More

Transparence financière des collectivités, encore beaucoup de progrès à réaliser !

Il est difficile d’accéder à une information financière fiable et synthétique de l’année achevée qui idéalement serait synchrone avec l’élaboration du budget de l’année à venir. Par ailleurs, il y a encore beaucoup à faire concernant les nomenclatures comptables autorisant des présentations très variées parfois « optimisée » des...

Read More

Faire un commentaire