Chambre de commerce : Réorganisation ou disparition ?

Comme déjà évoqué dans notre bulletin 71, d’importantes subventions sont attribuées à la CCI Lyon Saint-Etienne Roanne par la Métropole de Lyon (992 000 € environ en 2016) et par la Région ARA (2 450 000 € environ en en 2016). Il est légitime de s’interroger sur le bien-fondé de ces sommes. Nous avons demandé à plusieurs reprises rendez-vous à cette institution. La première fois en novembre 2016 mais à ce jour, nous attendons toujours une réponse favorable.
Les CCI sans être des opérateurs, sont des établissements publics à caractère administratifs de l’Etat dont les ressources sont deux taxes prélevées sur les entreprises, TACVAE et TACFE pour 27 M€, et des subventions, 9 M €, Etat, Région ARA et autres collectivités. Elle vend des services pour 20 M€ mais accuse 30 M € de charges de personnel, soit 50% des recettes.
Outre l’ouverture insuffisante d’un milieu qui travaille en petit comité, la loi NOTRe donne pouvoir sur le plan économique aux métropoles et aux régions. Celles-ci offrent des services qui concurrencent ceux des CCI. Quelle est réellement leur efficacité dans un monde qui change à la vitesse de la lumière ? Début mai, Laurent WAUQUIEZ a lancé, avec Jean-Dominique SENARD, président de Michelin, l’Agence économique régionale. L’objectif est de se mettre au service des entreprises. Doublon ou non ?
Quelle est la finalité de ces sommes importantes versées par la Métropole de Lyon et la région Auvergne Rhône-Alpes à une structure qui a eu un rôle perçu en forte perte de vitesse ?
La formation représente une part importante de l’activité de la CCI. Peut-on connaître les indicateurs de réussite et de performance de ces nombreuses formations ? EM Lyon, concurrence elle-même sa « maison mère » en proposant un master pour la transformation digitale des entreprises.
Les CCI doivent se remettent en question en s’adaptant au nouveau rôle de la Métropole de Lyon et surtout de la Région ARA. Il est impératif que les présidents des CCI, région et métropole harmonisent leurs services aux entreprises et mettent fin aux saupoudrages dispendieux, très coûteux pour le contribuable.

Articles en rapport

En toute discrétion, associations d’insertion mises en liquidation judiciaire

Nous avons appris que le Tribunal de Grande Instance a prononcé courant 2019 la liquidation de 2 associations exerçant une activité d’insertion sociale et subventionnées par la Métropole de Lyon, à savoir : Uni Est domicilié à Saint-Fons et Rhône Insertion Environnement, situé à Dardilly. Comme nous l’avons déjà constaté, la...

Read More

Transparence financière des collectivités, encore beaucoup de progrès à réaliser !

Il est difficile d’accéder à une information financière fiable et synthétique de l’année achevée qui idéalement serait synchrone avec l’élaboration du budget de l’année à venir. Par ailleurs, il y a encore beaucoup à faire concernant les nomenclatures comptables autorisant des présentations très variées parfois « optimisée » des...

Read More

Faire un commentaire