A quand des délais compatibles des bilans financiers avec les exigences budgétaires ?

A quand des délais compatibles des bilans financiers avec les exigences budgétaires ?

Le Département du Rhône a voté le 29 mars 2019 son 5ème budget depuis sa scission avec la Métropole de Lyon. Les comptes 2018 n’ayant pas encore été publiés (ils le seront fin juin !), nous l’avons comparé avec le budget de l’année précédente.

La comparaison est faite par habitant et tient donc compte de l’évolution de la population qui a augmenté en un an de 0,7% (+ 3 000 habitants).

Les comptes de l’exercice 2018 ne sont pas encore connus : ils ne seront publiés que fin juin. Mais le département a tenu compte d’un excédent 2018 de 69,4 M€ pour l’établir. L’excédent 2017 s’élevait déjà à 64,1 M€. Cela montre que chaque année, le Département arrive à faire un peu plus d’économies que l’année précédente et à réduire son endettement (-11 M€) !

La capacité de remboursement de la dette, qui était de 7,5 années en 2014, avant la création de la Métropole, est aujourd’hui de 5,2 ans.

Mais, étant donné l’excédent 2018 connu, pourquoi ne pas avoir présenté le compte administratif 2018 le même jour que le budget 2019 au lieu d’attendre juin ? Cela aurait eu le mérite de s’appuyer sur des réalisations plutôt que sur des estimations … et de montrer le bon exemple aux autres collectivités territoriales !

Tant que les collectivités ne présenteront pas les réalisations de l’année antérieure en même temps que leur budget de l’année à venir, ceux-ci manqueront de crédibilité !

Analyse complète sur notre site : https://www.canol.fr/etudes/

Articles en rapport

Pas d’erreur dans le calcul de la taxe d’habitation pour le Tribunal Administratif

Nous vous avions fait part de nos « Actions en « Reconnaissance de Droits » déposées en 2016, 2017 et 2018 pour faire rectifier le calcul des valeurs locatives moyennes (VLM) de toutes les communes du Rhône : au lieu que cette moyenne soit celle de la valeur des habitations, dépendances incluses (parkings,...

Read More

Erreur de calcul des VLM

Nous nous sommes aperçus en 2017 que la valeur locative moyenne (VLM), utilisée pour le calcul des abattements de la taxe d’habitation, de certaines communes baissait. Or, logiquement celle-ci ne peut pas baisser : Elle subit l’augmentation générale décidée chaque année par le Parlement en fonction de l’inflation ; Les logements...

Read More

Faire un commentaire