Plan d’action « insertion » de la Métropole

La presse lyonnaise a récemment relayé l’événement « Tous partenaires pour réussir l’insertion » qui s’est déroulé le 28 mars organisé par la Métropole de Lyon pour vanter le bilan de l’action menée avec les entreprises pour « œuvrer pour l’insertion via leur politique de recrutement mais aussi par la promotion de la démarche et le soutien aux acteurs de terrain ».

La Métropole consacre chaque année 23 millions d’euros avec son Programme métropolitain d’insertion pour l’emploi 2016-2020 (PMI’e), un guichet unique laborieusement ouvert le 1er janvier dernier, des clauses sociales censées conditionner les appels d’offres publics, une Charte initiée en 2016 pour un objectif de 1000 entreprises signataires.
Un « pognon de dingue » et des effets d’annonce pour finalement peu de résultats, le nombre de bénéficiaires du RSA (environ 238 millions d’euros alloués chaque année) ayant augmenté de 12,5% à la Métropole de 2015 à 2017 alors qu’il baissait de 4,7% sur un plan national.

Il faut dire qu’entre 2015 et 2017, les conseillers métropolitains n’ont eu droit à aucune information sur l’activité et les performances de ce service !  

Par ailleurs, la Région et l’Etat animent sur le Grand Lyon, 9 Missions Locales d’insertion avec 20 antennes rattachées. Il est regrettable que la Métropole et la Région ne puissent créer une structure commune qui permettrait cohérence et économies d’échelle. Rentabilité et efficacité ne paraissent pas être la préoccupation majeure de nos élus ! 


Articles en rapport

Faire un commentaire